Accueil Forums Débats Grands débats Ne jamais juger personne

  • Ce sujet est vide.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #590

    CETTE HISTOIRE EST L’UNE DES PLUS BELLES LEÇONS DE VIE…

    Un médecin est entré a l’hôpital dans la hâte après avoir été appelé pour une chirurgie urgente. Il a répondu à l’appel, a changé dès que possible ses vêtements et est allé directement au bloc de chirurgie. La, Il trouve le père du garçon qui fait des vas et vient dans le hall. En voyant le médecin arriver, le papa hurla : « Pourquoi avez-vous pris tout ce temps pour venir ? Vous ne savez pas que la vie de mon fils est en danger ? Vous n’avez pas le sens de responsabilité » ?

    Le médecin sourit et dit : « Je suis désolé, je n’étais pas dans l’hôpital et je suis venu le plus rapidement possible après avoir reçu l’appel…… Et maintenant, je souhaite que vous vous calmez pour que je puisse faire mon travail »

    « Me calmer ? et si c’était votre fils vous calmeriez vous ? Si votre propre fils meurt maintenant que ferez vous » ? dit le père avec colère
    Le médecin souri encore et répondit : « Je dirai.. De la poussière nous sommes venus et épousseter nous retournerons, béni soit le nom de Dieu. Les médecins ne peuvent pas prolonger des vies. Allez et intercédez pour votre fils, nous ferons de notre mieux par la grâce de Dieu »

    « Donner conseil quand nous ne sommes pas concernés c’est si facile » Murmura le père.

    La chirurgie a pris quelques heures après lesquelles le médecin sorti heureux, « Merci Dieu ! Votre fils est épargné, Si vous avez n’importe quelle question, demandez a l’infirmière ! »
    « Pourquoi est-il si arrogant ? Il ne pouvait pas attendre quelques minutes pour que je me renseigne sur l’état de mon fils » A Commenté le père en voyant l’infirmière après que le médecin soit partit.

    L’infirmière répondit, les larmes.. descendant son visage : « Son fils est mort hier dans un accident de route, il était a l’enterrement quand nous l’avons appelé pour la chirurgie de votre fils. Et maintenant qu’il a épargné la vie de votre fils, il est parti courir pour finir l’enterrement de son fils ».

    Ne JAMAIS JUGER PERSONNE parce que vous ne savez pas ce qu’elle traverse en ce moment

    P.S: c’est une histoire réelle

    #6116

    Bonjour,

    Merci à toi :D, ça fait parti des choses qui arrivent tous les jours dans la vie courante. Je suis d’accord pour dire qu’il ne faut jamais juger personne mais je me demande pourquoi certaines en arrivent à porter un jugement? dans le cas de l’histoire que tu donnes, je pense qu’il faut du sang froid, de l’expérience ou de la tenue ou retenue ou du respect pour pouvoir parler calmement au médécin vu l’état de son fils.

    Alors je te demanderai comment on fait pour ne pas juger à ton avis?

    #6134

    Ça semble logique de dire qu’il ne faut jamais juger personne et l’exemple plaide en faveur de cette maxime.
    Toutefois, la vie nous oblige en permanence à juger les gens. Toute personne que vous rencontrez, vous devez l’évaluer pour savoir quelle conduite avoir avec elle. Si vous ne savez pas à qui vous vous adressez, vous ne sauriez pas établir une relation correcte. Faute d’information sur une personne rencontrée, vous devez vous-même vous faire une opinion et juger, faute de quoi la relation sera impossible.

    Ce qu’il faudrait dire, à mon avis, c’est qu’il ne faut pas condamner une personne sans avoir les éléments nécessaires à l’évaluation de la situation.

    Pour en revenir au cas de l’exemple, certes, le chirurgien a bien fait tout ce qui était en son pouvoir et a même fait preuve d’une abnégation rare (malgré le serment d’Hippocrate). Toutefois, le père ne pouvait qu’ignorer la situation et, avec le stress de savoir son fils en danger, il était logique qu’il s’alarme du délai entre son arrivée et celle du chirurgien. Rien n’est plus précieux que la vie d’un enfant et quand c’est le sien, on a parfois tendance à « perdre les pédales ». Il s’avère aussi, et là je parle en connaissance de cause, qu’il est bon de s’énerver un peu :whistle:

    L’erreur du père est d’avoir été agressif avec le chirurgien. Cela ne pouvait que retarder son intervention. Il devait attendre qu’elle soit terminée avant de s’exprimer, quitte à casser la figure du chir s’il s’avérait que ce dernier était responsable d’un retard :cassetout:

    #6125

    @krach 4755 wrote:

    Alors je te demanderai comment on fait pour ne pas juger à ton avis?

    Bah penser du bien sur tout le monde jusqu’à preuve du contraire …

    Se mettre à la place de la personne…

    Donner des excuses si a personne est de mauvaise humeur, énervée ou agressive…

    Si quelqu’un se comporte mal…donnons lui des excuses: derrière le mal se cache un cœur las !

    Ne jugez pas les personnes avant de les connaitre réellement. La vérité est parfois autre que ce que la réalité nous présente.

    #6126

    @Guardian 4767 wrote:

    Ça semble logique de dire qu’il ne faut jamais juger personne et l’exemple plaide en faveur de cette maxime.
    Toutefois, la vie nous oblige en permanence à juger les gens. Toute personne que vous rencontrez, vous devez l’évaluer pour savoir quelle conduite avoir avec elle. Si vous ne savez pas à qui vous vous adressez, vous ne sauriez pas établir une relation correcte. Faute d’information sur une personne rencontrée, vous devez vous-même vous faire une opinion et juger, faute de quoi la relation sera impossible.

    Ce qu’il faudrait dire, à mon avis, c’est qu’il ne faut pas condamner une personne sans avoir les éléments nécessaires à l’évaluation de la situation.

    Pour en revenir au cas de l’exemple, certes, le chirurgien a bien fait tout ce qui était en son pouvoir et a même fait preuve d’une abnégation rare (malgré le serment d’Hippocrate). Toutefois, le père ne pouvait qu’ignorer la situation et, avec le stress de savoir son fils en danger, il était logique qu’il s’alarme du délai entre son arrivée et celle du chirurgien. Rien n’est plus précieux que la vie d’un enfant et quand c’est le sien, on a parfois tendance à « perdre les pédales ». Il s’avère aussi, et là je parle en connaissance de cause, qu’il est bon de s’énerver un peu :whistle:

    L’erreur du père est d’avoir été agressif avec le chirurgien. Cela ne pouvait que retarder son intervention. Il devait attendre qu’elle soit terminée avant de s’exprimer, quitte à casser la figure du chir s’il s’avérait que ce dernier était responsable d’un retard :cassetout:

    Il est impossible de ne pas s’inquiéter pour son fils, je sais à quel point est cher un enfant même si j’en ai pas encore …mais ce qui est possible est de patienter avant d’agir…surtout dans des cas ou notre jugement ne rapporte rien…le résultat du jugement du père n’a qu’à ralentir le médecin et lui a fait perdre du temps…

    #6135

    @padmasana 4774 wrote:

    Bah penser du bien…

    Penser du bien, c’est aussi juger 😉
    Le jugement n’est pas forcément négatif.

    #6127

    Penser du bien ou rester neutre!

    ce qui est généralement plus affectant c’est les jugements négatifs…et ce qui est préférable c’est de rester neutre jusqu’à avoir une preuve!

    #6117

    @padmasana 4788 wrote:

    ce qui est généralement plus affectant c’est les jugements négatifs…et ce qui est préférable c’est de rester neutre jusqu’à avoir une preuve!

    affectant pour la personne envers qui le jugement négatif est porté? :aie:, si je te qu’il y a en qui aiment les jugements négatifs? tu vas me dire que c’est des exceptions ou faire 🙄 ?

    C’est bien de dire de ne pas juger ou de rester neutre. En situation réelle vous faites quoi pour rester neutre ou de ne pas juger? :aie:

    padmasana wrote:
    Se mettre à la place de la personne…
    Donner des excuses si a personne est de mauvaise humeur, énervée ou agressive…
    Si quelqu’un se comporte mal…donnons lui des excuses: derrière le mal se cache un cœur las !
    Ne jugez pas les personnes avant de les connaitre réellement. La vérité est parfois autre que ce que la réalité nous présente.
    En situation réelle si on n’a pas de l’expérience pour ça on le fait pas :aie:, alors il y a un processus?
    #6128

    @krach 4924 wrote:

    affectant pour la personne envers qui le jugement négatif est porté? :aie:, si je te qu’il y a en qui aiment les jugements négatifs? tu vas me dire que c’est des exceptions ou faire 🙄 ?

    Il y a des gens qui aiment les jugements négatifs? sachant que les jugements négatifs n’incluent pas les critiques fructueux! les jugements négatifs ce sont les images négatives qu’on se fait des gens ! par exemple je juge négativement une personne en disant qu’elle est méchante, monteuse ou orgueilleuse alors qu’avec le temps il va s’avérer que cette personne n’a rien de ça! Alors pensez vous toujours qu’il y a des gens qui aiment les jugements négatifs ?

    @krach 4924 wrote:

    C’est bien de dire de ne pas juger ou de rester neutre. En situation réelle vous faites quoi pour rester neutre ou de ne pas juger? :aie:

    En situation réelle si on n’a pas de l’expérience pour ça on le fait pas :aie:, alors il y a un processus?

    Bah rester spectatrice des comportements de gens et laisser le temps les juger…ça dépend des situations: rester neutre revient peur être à ne rien dire ou de demander d’abord à la personne pourquoi a t elle montré un comportement négatif à mon égard?

    Ce que je veux dire, est qu’il ne faut jamais se précipiter et juger les gens sans les bien connaitre!

    Je peux donner des exemples si je ne suis pas claire!

    #6118

    @padmasana 4926 wrote:

    Il y a des gens qui aiment les jugements négatifs? sachant que les jugements négatifs n’incluent pas les critiques fructueux! les jugements négatifs ce sont les images négatives qu’on se fait des gens ! par exemple je juge négativement une personne en disant qu’elle est méchante, menteuse ou orgueilleuse alors qu’avec le temps il va s’avérer que cette personne n’a rien de ça! Alors pensez vous toujours qu’il y a des gens qui aiment les jugements négatifs ?

    Là c’était mon BOT qui écrivait n’importe quoi :aie: mais ça m’étonnerait pas que de telles personnes existent

    @padmasana 4926 wrote:

    Bah rester spectatrice des comportements de gens et laisser le temps les juger…ça dépend des situations: rester neutre revient peur être à ne rien dire ou de demander d’abord à la personne pourquoi a t elle montré un comportement négatif à mon égard?

    Ce que je veux dire, est qu’il ne faut jamais se précipiter et juger les gens sans les bien connaitre!

    Je peux donner des exemples si je ne suis pas claire!

    Les exemples ne manquent pas, ce que je cherche à savoir c’est comment on arrive à bien se comporter, ça se fait pas en disant qu’on le fera si? quand je dis en situation réelle, ça veut dire qu’on ne pense pas forcément à tout quand la situation arrive, dans le cas du chirurgien, quand on voit le père sur le point de perdre son fils comment veut-on qu’il garde son calme? ce qu’il faut faire je pense qu’on le sait, les étapes pour arriver à le faire je ne pense pas qu’on le sache tous. C’est de la même façon qu’on est obligé de répéter la même chose à certains enfants avant qu’ils écoutent. Quand une situation pareille arrive la première fois, c’est dur de réussir à faire la chose même si on se l’est répéter plusieurs fois :aie:, c’est pour ça que je parlais de processus

    #6129

    Bien se comporter revient à dire ne pas se précipiter ni pour juger ni pour agir donc se maitriser.

    Mais je ne suis pas sur de vous avoir bien compris Krach 🙄

    #6120
    Smile
    Participant

    Bonjour,

    c’est la colère + un tas de sentiments qui ont émené le papa à se comporter ainsi…

    on ne peut pas rester neutre dans des situations pareilles (nos sentiments nous dirigent). quand on est en colère on envoie une energie négative à notre inconscient qui va de même la multiplier ce qui va générer un comportement inacéptable et parfois étrange, alors pour ne pas tomber dans le piège de préjugements négatifs il ne faut pas regarder juste le comportement des autress; dans la psycologie il y a une règle qui dit « l’être humain n’est pas un comportement ».

    même si on fait semblant de ne pas juger mais à l’interieur de nous on juge souvant les gens, comme c’est dit avant, les jugements nous aident à établir des relations humaines seulement il faut veiller à être positif en jugeant une personne.

    #6130

    @Smile 4938 wrote:

    Bonjour,

    c’est la colère + un tas de sentiments qui ont émené le papa à se comporter ainsi…

    on ne peut pas rester neutre dans des situations pareilles (nos sentiments nous dirigent). quand on est en colère on envoie une energie négative à notre inconscient qui va de même la multiplier ce qui va générer un comportement inacéptable et parfois étrange, alors pour ne pas tomber dans le piège de préjugements négatifs il ne faut pas regarder juste le comportement des autress; dans la psycologie il y a une règle qui dit « l’être humain n’est pas un comportement ».

    même si on fait semblant de ne pas juger mais à l’interieur de nous on juge souvant les gens, comme c’est dit avant, les jugements nous aident à établir des relations humaines seulement il faut veiller à être positif en jugeant une personne.

    Bon retour Smile :rose::rose:

    C’est vrai qu’il est difficile de se maitriser mais ce n’est pas impossible. Il faut se maitriser dans la vie! maitriser sa colère, sa peur et beaucoup d’autres émotions! si on ne se maitrise pas on risque de faire trop mal aux gens qui nous entourent ! pensons à une personne en face nous victime de notre colère! mettons nous à la place d’une personne subissant notre colère ou notre jugement!

    #6136

    @Smile 4938 wrote:

    il faut veiller à être positif en jugeant une personne.

    Au premier abord, peut-être.
    Après, chacun a ce qu’il mérite non ? Si quelqu’un se conduit mal, j’ai sur lui un avis négatif, cela me semble logique.
    D’ailleurs, à la limite, ce n’est plus un jugement, mais un constat.

    Il ne faut pas confondre gentillesse et tolérance avec angélisme 😉

    Tout ceci est infiniment plus nuancé et plus subtil qu’il n’y paraît. Un exemple a été pris qui démontre intentionnellement qu’un jugement rapide est une mauvaise chose, mais c’est uniquement parce que l’exemple est conçu de manière à arriver à cette conclusion.

    Imaginons la même scène, sauf que le chirurgien qui se fait eng* par le père était à une fête et que, consécutivement à son état d’hébriété, il tue le gosse en salle d’op. Qui pensera alors à critiquer la réaction du père ? Les éléments de départ, jusqu’à l’opération sont pourtant les mêmes.

    Les histoires ont ceci en commun avec les chiffres qu’on leur fait dire ce qu’on veut, c’est même infiniment plus facile 😉

    #6119

    Je viens de tomber sur une citation qui concerne la discussion :p

    Avant de porter un jugement sur la vie de quelqu’un, mettez ses chaussures, parcourez son chemin, vivez son chagrin, ses doutes, ses fou-rires… Parcourez les années qu’il a parcouru et trébuchez où il a trébuché, relevez vous tout comme il l’a fait … Et seulement là vous pourrez le juger …

    :p:p

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.