Accueil Forums Débats Religion Mariage entre personnes de différentes religions Rép :Mariage entre personnes de différentes religions

#1095
Smile
Participant

@nogame 108 wrote:

De ce fait j’ai fait un constat qui fait peur aie.gif, quand 2 jeunes (un garçon musulman et une fille non musulmane) sortent ensemble (je precise bien jeunes) la plupart du temps ça ne conduit pas au mariage et le contraire (fille musulmane pratiquante et garçon non musulman) (je precise fille pratiquante) il y a pratiquement aucune chance que ça arrive

entre parenthèse mrgreen.gif (Pas tous les musulmans pratiquent réellement la religion, si je te dis que la religion musulmane interdit le garçon de sortir avec une fille (musulmane ou non musulmane) avant qu’elle lui soit permise et elle n’est permise qu’après un acte de mariage ou « Al-Fatiha » : les parents des fiancés récitent le 1er verset du coran et de ce fait cette fille est considérée permise(l’épouse) de ce garçon. sinon s’ils veulent sortir ensemble ce n’est permis qu’en présence d’une 3eme personne de son coté ou du coté de la fille (coté= famille)). @nogame 108 wrote:

Que faites vous des cas ou une fille musulmane tombe amoureuse d’un non musulman (d’un amour fou) sans penser a la religion?

je répond selon mes principes, tomber amoureuse d’une personne qui n’est pas permise là c’est un problème de plus je pense qu’un vrai pratiquant a toujours dans l’esprit l’amour du Dieu en 1er et si tu aimes quelqu’un tu fais tous ce qu’il aime, ce qu’il estime et tu t’éloignes le max de ce qu’il hait.

@nogame 108 wrote:

ça voudra dire que depuis le jeune age les enfants auront en tête ‘ne tombe pas amoureuse d’un non musulman sauf si tu pourrais le convertir)

oui ça fait partie de l’éducation islamique.@nogame 108 wrote:

Pourquoi une musulmane ne deviendrait pas catholique?

elle peut l’être c’est son choix personne ne lui met le couteau sur la gorge.@nogame 108 wrote:

Si les parents s’entendent et trouve une solution qui plait a tout le monde il y aura pas de soucis. et comme prince l’a dit dans une autre discussion il a etudié aussi d’autres religions pour comprendre et n’est pas seulement musulman parce qu’on lui a dit tout petit sois musulman(arrêtes moi si je me trompe)

Au fait c’était un principe personnel que j’avais cité, et je n’ai pas dis que ta solution n’est pas envisageable (je donnerai par la suite une fatwa qui discute ce point ) maintenant je donne mon avis personnel, dis moi comment vont-ils procéder 18.gif il vont choisir une religion (tirage au sort aie.gif ) pour l’enfant et après quand il grandit il décidera? ou ils vont garder les points communs des deux religions et négliger les autres 18.gif comment appelle-t-on cette religion 18.gif aie.gif j’avais donné mon point de vue en tant que musulmane et j’ai bien parlé des 1eres 5 ans de l’enfant maintenant quand il grandit il aura bien entendu la chance d’aller chercher par soi même et le choix, je l’ai fais moi-même j’ai été musulmane aussi par héritage jusqu’à l’âge de 18 dans cet âge critique j’ai commencé ma recherche, j’avais bien sur plaines de sources et ma foi s’est améliorée de plus en plus, je pratique maintenant ma religion avec conviction pas héritage, je ne vais pas parler de ma religion je raconte ça pour dire chacun de nous dans un certain âge aura des points d’interrogations qui doivent avoir des réponses pour continuer.

Le mariage d’un musulman avec une Non-musulmane en islam :
Ce mariage n’est autorisé que si la femme est croyante ( une chrétienne ou une juive ): Verset [5,5 : Et [il vous est permis de vous marier avec] les femmes vertueuses parmi les croyantes et les femmes vertueuses parmi les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur douaire, ceci étant sous la forme d’un mariage et non en gens de mauvaise vie ni en preneurs d’amantes.] Ce cas de mariage est donc en soi autorisé. Tous les autres cas (mariage d’un musulman avec une polythéiste, une agnostique ou une athée, et mariage d’une musulmane avec un juif, un chrétien, un polythéiste, un agnostique ou un athée) restent interdits.
Le mariage de la femme musulmane d’un non-musulman en islam
La femme en islam obéit dans l’ordre : Allah, Mohamed (SAWS), ses parents – son mari, une fois mariée, acceptait son mari comme maître.
Cette différence entre le mariage d’un musulman avec une juive ou une chrétienne et le mariage d’une musulmane avec un non-musulman est à comprendre par rapport à trois points…
Primo, le mariage est quelque chose de très important, qui demande beaucoup plus que l’amour. En effet, en plus d’être fondé sur l’amour, un couple est aussi un équilibre qui se maintient au jour le jour, à force de compréhension mutuelle, de concessions, de dialogue et de volonté. Or, le fait d’avoir une sorte de non-reconnaissance de ses croyances, de ses valeurs et de son cadre de référence fragilise énormément les fondements du couple.
Secundo, l’organisation de la famille en islam est telle qu’il y a une complémentarité des fonctions qui fait par exemple que le mari a le devoir de subvenir aux besoins de la famille, mais que l’épouse a le droit de ne pas subvenir à ses propres besoins matériels même si elle possède des biens. Cette différence des fonctions fait que l’épouse peut se retrouver dans une situation de dépendance par rapport au mari.
Tertio, les musulmans et musulmanes reconnaissent tous et toutes comme véridiques Moïse et Jésus : celui qui ne reconnaît pas en eux d’authentiques messagers de Dieu, ayant reçu de Lui la révélation, n’est pas musulman.
C’est dans le cadre de ces trois particularités que l’on peut comprendre pourquoi un musulman peut se marier avec une juive ou une chrétienne mais qu’une musulmane ne peut pas se marier avec un non-musulman. En effet, au cas où une juive ou une chrétienne épouse un musulman, le responsable du foyer reconnaît sa foi en Moïse et Jésus, qui sont considérés comme d’authentiques messagers de Dieu. En revanche, les sources musulmanes n’ont pas permis le mariage d’une femme musulmane avec un juif ou un chrétien, parce qu’elle pourrait se retrouver dans une situation où le responsable du foyer ne reconnaît absolument pas sa foi et le message de Muhammad comme un authentique message de Dieu… Voilà pourquoi ce qui est possible dans un sens ne l’est pas dans l’autre.
(Dieu sait mieux).
@nogame 108 wrote:

Si les parents s’entendent et trouve une solution qui plait a tout le monde il y aura pas de soucis

il y a une fatwa de l’Imam Khalil Mohammed qui a défendu le mariage antireligieux:
Sur la question des enfants, il y aura certainement une certaine confusion religieuse. Mais en tant que spécialiste de l’Islam, je peux vous dire que le Coran préconise l’écoute du cœur et de l’esprit pour se forger ses opinions. Si les deux parents sont fidèles aux interprétations de la volonté du Créateur, alors les enfants pourront choisir en connaissance de cause lorsqu’ils auront atteint l’âge requis.