Accueil Forums Coin littéraire Art et science Les animaux et nous

Ce sujet a 11 réponses, 0 participant et a été mis à jour par  Anonymous, il y a 6 ans et 8 mois.

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #589

    Bonjour très chers membres,

    Tout d’abord, je viens de voir cette vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=KBrmaE82uY4&feature=player_embedded

    Je pensais que en fait, notre relation avec les animaux (qui n’est pas toujours la meilleure) pourrait être grandement améliorée (joueur de pokemon inside :aie: ).
    Non plus sérieusement, si nous donnions à cet éléphant un dispositif plus adapté pour qu’il puisse contrôler nos outils, cela pourrait devenir vraiment un très bon concept je pense. (Dans la vidéo, l’éléphant « semble » content).

    On remarquera aussi que ce type de « communication » peut nous apprendre beaucoup sur les autres terriens. En effet, on remarque que la vision l’éléphant est assez précise pour voir un congénère (d’après la séquence de dessin). Donc, grâce à une étude plus avancée, on pourrait déterminer ce que l’éléphant voit / entend, mais aussi peut être, se qu’il ressent et pense.

    Oui, je rêve peut être un peu, beaucoup. Mais bon, pourquoi pas. Nous sommes pour la plupart de nous, des informaticiens. De plus, nous vivons pleinement avec cette technologie que je pense, nous comprenons. Nous avons peut être l’occasion de rendre la chose plus intéressante pour les animaux, non ?

    Du coup, quels améliorations pensez vous utiles et pour quels animaux (car l’éléphant n’est pas le seul animal) ?

    (Bah, au moins, la vidéo est amusante 😛 )

    #6112

    Je ne voudrais pas te décevoir, mais l’éléphant n’a aucune idée de ce qu’il fait.
    Les animaux n’ont pas d’intelligence au sens où on lentend pour les humains.

    L’intelligence est la faculté de comprendre.
    Or, aucun animal n’est capable de comprendre les choses. Ils sont généralement capables de répondre à des stimulis, d’intégrer un apprentissage, mais pas de comprendre un environnement ou une situation et d’interagir avec l’environnement ou la situation pour arriver à leurs fins.

    On peut enseigner des choses aux animaux, cela s’appelle le dressage. Mis dans des conditions bien spécifiques et bien connues d’un animal, ce dernier pourra effectuer des actions qui semblent raisonnées, sans plus.

    ps : je n’ai pas vu toute la vidéo (pas le temps mainenant) mais il faut encore savoir ce qui est « vrai » et ce qui est « monté » 😉

    #6105

    Moi aussi je doute de la vidéo. Mais bon, même, cela ne change pas mon idée. Il faut donner une chance aux animaux et même s’ils ne réagissent qu’à des stimuli, pourquoi ne pas les laisser dessiner pour voir.

    Votre réponse, il fallait qu’elle soit ici. C’est une chose obligatoire.
    Moi, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi vous vous croyez différent des animaux. Moi et vous réagissons uniquement à des stimuli. Ok, notre société impose une multitude de stimuli, mais il reste que c’est identique …

    Alors, pourquoi nous ne sommes pas des animaux pour vous ? Et les singes, l’espère la plus proche de nous, sont-ils des animaux ?

    Voilà, le hors sujet est lancé, mais je pense qu’il est obligatoire sachant le sujet que j’avais lancé.

    Laissons une chance aux animaux de pouvoir prouver qu’ils ne sont pas différent de nous.

    #6110

    Il existe une distinction entre « l’intelligence », concept abstrait, et le « comportement intelligent »…les animaux peuvent montrer un comportement intelligent sans le comprendre, contrairement à l’être humain.

    Un animal ne peut jamais être similaire à un humain! c’est vrai qu’il y a des critères communs, mais l’être humain reste distingué par son la conception abstraite de son cerveau non pas biologique…déjà l’éléphant a un cerveau biologiquement plus grand de celui d’un humain et pourtant…

    #6104

    @LittleWhite 4736 wrote:

    Laissons une chance aux animaux de pouvoir prouver qu’ils ne sont pas différent de nous.

    je préfère plutôt que l’homme se donne une chance pour prouver qu’il raisonne et qu’il est bien différent de l’animal!

    le temps où des éléphants jouent en digital, des êtres humains meurent de faim dans un autre coin de ce monde!

    ps: désolée pour ce hors sujet …

    #6111

    @smile 4738 wrote:

    je préfère plutôt que l’homme se donne une chance pour prouver qu’il raisonne et qu’il est bien différent de l’animal!

    Oui, je crois que de nos jours, c’est aux humains d’évoluer

    #6106

    Alors, oui, bien sur. Les humains sont les plus personnes les plus … mais bon … là n’était pas le sujet (mais je suis d’accord avec vous).

    Nous avons un cerveau et nous ne l’utilisons qu’à 20 % il paraitrait (et encore, comme dirait Smile, pour ce que nous en faisons 🙁 ). Alors, la taille, je trouve que cela n’a pas très grande importance.

    Maintenant, je ne comprends toujours pas pourquoi vous dites que les animaux ont un comportement intelligent mais qu’ils ne comprennent pas. Pourquoi dites vous qu’ils ne comprennent pas ? Et vous comprenez vous tout vos raisonnements et tout ce qui vous entoure. Je doute, sinon, ce forum serait plus vide :whistle:

    Je n’ai pas souhaité que les animaux soient tout comme nous (ce serait une erreur fondamentale) mais je dis juste, donnons leurs l’occasion d’utiliser quelque chose pour stimuler assez leurs cerveaux afin que l’ont est meilleur idée de ce qui se passe dans leur tête. Voilà tout.

    #6113

    @LittleWhite 4736 wrote:

    Moi, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi vous vous croyez différent des animaux.

    Facile, je vais te donner une exemple dans nos compétences :
    essaye d’apprendre un langage de programmation à un animal, quel qu’il soit (déjà ça, tu n’y arriveras pas)
    admetttons quand même qu’on arrive à apprendre un langage très basique (et non BASIC) à un animal et qu’il soit en mesure de taper du code
    l’animal en question sera capable éventuellement de reproduire des codes existants, éventuellement d’assembler des séquences de code, mais il ne sera jamais capable de construire un code sur une idée (déjà associer le concept d’idée à l’animal est erronné)

    La différence entre l’humain et l’animal c’est que l’humain est capable d’extrapoler à partir d’éléments appris pour continuer son évolution.
    L’animal n’a non plus aucune perception de l’abstrait.

    Nous sommes différents des animaux, c’est une évidence.
    D’ailleurs, les humains sont tous différents les uns des autres. Certains sont plus intelligents que d’autres, on des capacités que d’autres n’ont pas, etc. Un tel sera doué en programmation, mais infoutu de dessiner, une autre sera un artiste magnifique, mais sera incapable de calculer.
    Cela n’a rien à voir avec la valeur de l’individu.

    Tu dis : « donnons leur la possibilité d’apprendre et d’évoluer ».
    On le fait tous les jours, notamment en laboratoire mais également chez soi.
    Celui qui s’occupe vraiment de son animal de compagnie lui donne aussi l’occasion d’apprendre des choses, de cotoyer des « outils » au sens large du terme. On n’a cependant jamais vu un singe non dressé ouvrir une boîte de conserve, même s’il avait l’occasion de voir tous les jours son soigneur ouvrir la boîte pour lui donner à manger. Pour cela il faudrait lui apprendre à ouvrir la boîte.
    C’est la différence entre l’humain et l’animal, l’humain sera capable d’associer des idées pour arriver à ses fins, l’animal ne pourra que reproduire des techniques.

    En fait, ce qui manque, ce n’est pas l’expérimentation animale, mais l’expérimentation sur l’homme et elle est évidemment contraire à l’étique et à la morale. Mais si c’était posible et qu’on mette un humain dans les mêmes conditions de naissance, de croissance et d’apprentissage qu’un singe, on verrait vite la différence.

    #6107

    Un langage de programmation … 🙄
    Mais, quel exemple étrange. Vous voulez que les animaux soient immédiatement comme nous du jour au lendemain. Pourquoi cherchez vous si loin ?

    En fait, le problème dans votre réflexion, c’est que vous cherchez à appliquer des choses humaines sur d’autre (qui entre autre, ne vivent pas comme nous, ni même ne voient le monde comme nous). Voilà bien là le problème. Alors, oui, nous sommes fort de notre évolution (et encore) mais loin de prendre un point de vue plus détaché de ce que nous faisons. Si vous voulez apprendre notre langage à un animal, vous faites une bétise. Car notre langage est le notre. Il est créer par nous, pour nous avec nos sociétés / évolutions / cultures.
    Et puis les animaux ont leur langue … ils arrivent très bien à communiquer (même les abeilles)

    Un singe dans un zoo c’est mis à frotter / broyer les pommes de terre qu’ont lui a donné. Après, les autres ont copiés. Donc il y a tentative + apprentissage. N’est ce pas ce que nous faisons tout les jours, des tentatives et des apprentissages … que l’on assemble afin de faire plus.
    Nous avons appris à extrapoler, je pense. Avec l’éducation que nous recevons lors de notre période très jeune, nous faisons tout pour faire que cette faculté ce développe. Et je doute que cela marche chez tout le monde …

    Quote:
    Celui qui s’occupe vraiment de son animal de compagnie lui donne aussi l’occasion d’apprendre des choses, de cotoyer des « outils » au sens large du terme. On n’a cependant jamais vu un singe non dressé ouvrir une boîte de conserve, même s’il avait l’occasion de voir tous les jours son soigneur ouvrir la boîte pour lui donner à manger. Pour cela il faudrait lui apprendre à ouvrir la boîte.

    Mais vraiment … vous ne vous êtes jamais dit que la boite de conserve n’était pas adapté à un singe, ni même dans sa culture. Moi, on m’a appris, étant enfant à ouvrir cette boite. Montrez le à votre singe et cela peut fonctionner. Ce que vous oubliez, c’est que vous recevez vous aussi une éducation. Alors oui, maintenant, dans votre vie, vous prodiguez cette éducation, mais tout de même … même si cela remonte à loin, vous avez reçu une éducation. Que cela soit par la vue, ou par un autre facteur.

    Posez une boite de conserver et un ouvre boite à un enfant, qui n’a jamais vu ses parents le faire et vous verrez, il ne va pas aller très loin.

    J’ai eu un chat, il avait arracher le sachet de nourriture pour avoir sa nourriture. Donc il savait très bien, d’une d’où la nourriture venait, de deux, il a trouvé un moyen pour contourner la protection du sachet.

    http://www.youtube.com/watch?v=CdEBgZ5Y46U

    Sachant que le jeu n’est pas conçu pour le chat. Et que les chats ne perçoivent pas le monde comme nous.

    #6114

    En fait, le problème dans votre réflexion, c’est que vous cherchez à appliquer des choses humaines sur d’autre

    Bah, ce n’est pas moi qui ai posé le postulat de départ qui est bien de savoir si les animaux sont intelligents.
    Pour le savoir, il faut bien comparer au seul animal intelligent à notre époque : l’homme.

    Un singe dans un zoo c’est mis à frotter / broyer les pommes de terre qu’ont lui a donné. Après, les autres ont copiés. Donc il y a tentative + apprentissage. N’est ce pas ce que nous faisons tout les jours, des tentatives et des apprentissages … que l’on assemble afin de faire plus.

    Non, il y a une dimension supplémentaire chez l’homme : l’innovation, l’invention. Cette dimension n’existe pas chez l’animal.
    Un animal peut apprendre, copier, adapter au mieux, mais pas inventer.

    On prend l’exemple des mouettes qui font casser les coquillages par les voitures. C’est une simple adaptation de constatations. Une mouette a perdu un coquillage en vol, il s’est acssé, elle a reproduit l’accident. Un jour une voiture a roulé sur des coquillages, et les mouettes reproduisent.

    Mais ce qui fait la dimension de l’intelligence humaine, je l’ai déjà dit, c’est la faculté d’abstraction.
    C’est pour illustrer cela que j’ai choisi la programmation.

    Vous voulez que les animaux soient immédiatement comme nous du jour au lendemain

    Absolument pas 😉
    Je ne souhaite rien, je donne mon avis sur les intelligences comparée de l’animal et de l’humain (ce qui est le pitch de cette discussion si j’ai bien compris). À savoir que seul l’humain est intelligent. Et j’essaye de le démontrer avec des exemples.

    #6108
    Quote:
    Je ne souhaite rien, je donne mon avis sur les intelligences comparée de l’animal et de l’humain (ce qui est le pitch de cette discussion si j’ai bien compris). À savoir que seul l’humain est intelligent. Et j’essaye de le démontrer avec des exemples.

    Et bah non. Le premier message n’avait pas ce but. Le premier message disait juste : « Imaginons les interactions machines / animaux » (et les interfaces)

    Quote:
    Non, il y a une dimension supplémentaire chez l’homme : l’innovation, l’invention. Cette dimension n’existe pas chez l’animal.
    Un animal peut apprendre, copier, adapter au mieux, mais pas inventer.

    Et comment vous prouvez vous cela ?

    Quote:
    Mais ce qui fait la dimension de l’intelligence humaine, je l’ai déjà dit, c’est la faculté d’abstraction.
    C’est pour illustrer cela que j’ai choisi la programmation.

    C’est une chose que l’on nous apprend des notre plus tendre enfance. Et de part cette éducation des choses établies, au final, nous manquons d’abstraction et les choses de bases nous brident (nouveau sujet de discussion :P)
    Et puis, je doute que la programmation soit abstraite. C’est juste un langage pour parler à une machine.

    #6115

    Partir d’un problème matériel, concevoir une réponse logique à la résolution de ce problème fait appel à l’intelligence mais aussi à l’abstraction. Il faut pouvoir imaginer des choses qui sont abstraites pour concevoir un logiciel.
    Le logiciel, ni les langages, ne sont abstraits, mais la démarche de développement l’est 😉

    Ton post de départ ne parle pas explicitement de l’intelligence animale, ou pour être exact de l’abscence d’intelligence chez les animaux, mais les questions posées et les propositions faites sous-entendent un appel à cette intelligence. Comme ceci par exemple :

    Donc, grâce à une étude plus avancée, on pourrait déterminer ce que l’éléphant voit / entend, mais aussi peut être, se qu’il ressent et pense.

    Et comment vous prouvez vous cela ?

    C’est amplement et copieusement démontré en laboratoire, mais il suffit d’observer les animaux pour s’en rendre compte 😉

    #6109
    Quote:
    Ton post de départ ne parle pas explicitement de l’intelligence animale, ou pour être exact de l’abscence d’intelligence chez les animaux, mais les questions posées et les propositions faites sous-entendent un appel à cette intelligence. Comme ceci par exemple :

    J’ai un droit d’extrapolation, sachant que je vois un éléphant dessiner …

    Prouver dans un laboratoire, hum … ouep. Je me rappelle que moi, dans une salle de contrôle je peux être moins performant 😛 (c’est assez proche du labo)

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Fermer le menu