Accueil Forums Débats Grands débats Etre à l’écoute !

  • Ce sujet est vide.
2 sujets de 16 à 17 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #6092
    Smile
    Participant

    @padmasana 4728 wrote:

    On ne peut pas changer les gens mais on peut changer soi…c’est un peu le but de ce sujet…je veux que chacun de nous se demande s’il écoute vraiment les autres, non pas si les autres l’écoutent 😉

    pour ma part je ne suis pas victime de l’écoute, on m’écoute souvent et parfois je n’ai pas besoin d’une écoute humaine 😀

    mais est ce que j’écoute les autres? je ne pense pas que oui avec la tête dure que j’ai actuellement :mouarf:

    #6095

    Pour revenir sur l’exemple de chat, je l’avais un peu mal exprimé, notamment sur cette histoire de délai / attente.

    En fait, je pense que quelqu’un qui écrit vite sur un chat a une supériorité sur l’autre. En effet, celui qui écrira plus vite, pourra faire en sorte de déstabiliser la personne en face en lui envoyant cinq messages d’un coup (l’autre n’aura pas nécessairement le temps de répondre). Cela permet aussi de noyer une information dans la masse.
    De plus, il y a aussi les temps d’attente. Si vous souhaitez attendre la réaction ou non de la personne d’en face. Si vous souhaitez ou non qu’elle répondre. En fait, indirectement, vous pouvez forcer ou non à avoir réponse de votre interlocuteur.
    (Ou encore, vous pouvez faire semblant d’attendre un peu … afin de donner une impression)

    La communication est une chanson : chaque temps est important, chaque respiration une note. Si vous chantez faux, vous perdrai l’écoute que l’on vous accorde. Si vous chantez très juste, votre message passe avec merveille.

    (Et je continue à croire que la conversation orale est beaucoup mieux. Pas en terme d’écoute (quoi que si), mais surtout en terme d’informations qui sont échangés. J’ai souvent était dans le problème de ne pas connaître la réaction de mon destinataire sur un chat (et puis, il est tellement trop facile de mentir sur un chat, juste en plaçant un smiley indiquant l’état contraire de celui qui est ressenti). Soit, un chat, vous ne savez pas la réaction de votre interlocuteur et cela peut créer un problème, sachant, que nous, membres de la Comusaf, nous venons de plusieurs éducations différentes et que donc, nos interprétations sont différentes. Si un mot est mal dit, vous ne pouvez pas trop vous rattraper comme il faut, car vous ne savez pas que vous avez choqué votre interlocuteur. Et comme le silence (et donc le blocage de conversation) est une chose qui laissera grandir le problème, vous ne pouvez pas vous en rendre compte assez tôt pour le régler et clarifier la situation)).

2 sujets de 16 à 17 (sur un total de 17)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.