Accueil Forums Débats Grands débats Les enfants Autistes

Ce sujet a 0 réponse, 0 participant et a été mis à jour par  Shehrezed GO, il y a 3 ans.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #1065

    :salut:
    Très souvent, un des deux parents ou les deux se posent des questions sur le comportement étrange de leur enfant, se rend compte que « quelque chose ne va pas ». S’il est scolarisé l’alerte peut venir de l’école; sinon cela peut être la crèche, la famille, la nounou, les amis.

    C’est bien souvent comme cela que commence le voyage de la famille au pays de l’autisme. Ce voyage est dangereux et de nombreux pièges le parsèment. Ce site se veut un manuel de survie pour les familles concernées. Il a été créé par les parents du collectif, grâce aux fruits de leurs expériences souvent difficiles ou douloureuses. Nous espérons qu’il servira à d’autres à aider leurs enfants le mieux possible.
    Lorsque les premières inquiétudes apparaissent il est fréquent que l’un des deux parents (le père le plus souvent) minimise les difficultés de l’enfant, ne veuille pas voir, soit dans le déni. « Il a un sale caractère, c’est pas grave, il apprendra », ou « il ne veut pas parler, c’est un garçon, ils sont plus fainéants que les filles ».
    Ensuite, lorsque les parents commencent à en parler au médecin de famille ou au pédiatre, là encore bien souvent le médecin, bien intentionné mais très mal formé et informé sur l’autisme, va leur dire: « il est petit, laissez lui le temps, ce n’est qu’un petit retard qui s’arrangera quand il rentrera à l’école. Vous êtes trop sur son dos… »

    Or, l’expérience le montre, il ne faut pas perdre de temps: plus on obtient un diagnostic précoce, plus tôt on mettra en place une prise en charge susceptible d’aider l’enfant, et meilleures sont les chances d’évolution favorable….

    Alors que faire ?

    1 – obtenir rapidement un diagnostic
    2 – mettre en place au plus vite une prise en charge éducative
    3 – tout faire pour maintenir son enfant autant que possible à l’école ordinaire, si besoin avec une aide .
    4 – se former, s’informer, pour aider son enfant au quotidien
    5 – rejoindre une association locale pour échanger avec d’autres parents concernés.

    L’autisme ne se guérit pas, mais on peut néanmoins aider la personne à améliorer son autonomie et sa qualité de vie à l’aide de prises en charges adaptées…..

    notre sujet est pour glorifier les parents d’enfants Autistes……..ils sont à mon avis des combattants exceptionnels…….

    1779357_587652994649543_266365301_n.jpg

    #8513

    miss_angel
    Participant

    Bonjour Shèhrezèd

    Je voulais partager avec vous ce livre d’une maman qui a fait de son petit « enfant autiste » un « enfant génis » et a décrit son histoire dans un livre que j’aime bien partagé avec vous en pièce jointe.
    Je pense qu’il faut jamais céder à ce que les autres (société, medecin, …) disent, faut juste croire que si on veut on peut !

    Amicalement

    [ATTACH]413[/ATTACH]

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Fermer le menu