Accueil Forums Débats Grands débats Jusqu’où serez-vous prêt à aller pour rester en vie?

  • Ce sujet est vide.
12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #749

    Bonjour,

    Une petite histoire de société bouleversante !

    Un groupe de personnes(10 personnes) se trouve dans un petit avion privé, soudain une des personnes semble disjoncter et menace d’ouvrir la porte de l’avion pour sauter, ce qui veut dire s’il arrive à la porte tout le monde pourrait y perdre sa vie. Le groupe décide de le maitriser, ce qui rend la personne plus agressive; la situation devant ingérable, la personne agresse violemment les autres passagers. Un des passagers frappe brutalement la personne qui semblait avoir disjoncté et les autres se ruent sur elle pour le frapper jusqu’à ce qu’elle perde connaissance et ensuite la vie. Une femme médecin dans le groupe a tenté de réanimer la personne sans succès.
    Le trajet se poursuivit dans le calme avec une personne qui a pété les plombs( les autres passagers ne connaissent pas la raison) qui a été frappée à mort.

    Ceci peut arriver par exemple aussi dans un bus ou metro ou train avec quelqu’un agressif dont l’acte pourrait causer un gros dégât. Dans ce cas semblable que faites-vous? (je précise que la situation ne laisse pas d’échappatoire c’est à dire la solution « je fuis ou je cours » :aie: n’est pas envisageable) .

    La question a été posée à une mère de famille, elle répond: « Si j’étais dans cet avion avec mon enfant, je serais prête à tout pour sauver mon enfant même s’il fallait tuer cette personne », un autre à répondu « Je serais prêt à tout pas qu’il ouvre cette porte d’avion en plein vol »
    Et vous, vous auriez fait quoi? 🙂

    #7484

    Déjà vu non ?
    À postériori on va apprendre que le gars avait de bonnes raisons et que blablabla…

    Sinon, la question ne se pose pas réellement. Dans une situation telle que celle décrite où la vie de l’individu est mise en péril, c’est le cerveau reptilien qui prend la relève et ce sont les réflexes de survie qui prennent le dessus sur la raison. Le reste dépend de la vitalité de la personne concernée.

    #7477

    @Guardian 6719 wrote:

    Déjà vu non ?
    À postériori on va apprendre que le gars avait de bonnes raisons et que blablabla…

    Euh non, il y a une histoire dans le genre? quelles bonnes raisons? 😀

    #7485

    Me rappelle pas trop. Une histoire de chirurgien j’pense qui en fait sauve des vies…
    Si je le retrouve je la posterai (sauf si c’est ici que je l’ai lue :lol:)

    #7475

    Tu parles de cette histoire?

    #7483

    Ouaip chef :i-m_so_happy:

    pas grand chose à voir hen ? 😛

    #7476

    Non pas grand chose à voir 😀

    #7480
    Prince
    Participant

    Grand dilemne. Doit-on se laisser mourir pour préserver les délires d’une personne? Peut-on seulement prévoir notre réaction face à ce genre de situation? Comme l’a si bien indiqué Gardian, ici c’est l’instinct de survie qui prend le dessus et il peut être limite primitif. Vivre à tout prix. Tuer ou être tuer.

    #7478

    C’est sûr que l’instinct de survie réagira le premier 😀
    Une des personnes à qui on a posé la question à répondu : »Mais il y a personne dans le groupe qui est allé demander au monsieur quand il a commencé à disjoncter si un truc n’allait pas? »

    Que dites-vous de ça?

    #7481
    Prince
    Participant

    @krach-kun 6761 wrote:

    C’est sûr que l’instinct de survie réagira le premier 😀
    Une des personnes à qui on a posé la question à répondu : »Mais il y a personne dans le groupe qui est allé demander au monsieur quand il a commencé à disjoncter si un truc n’allait pas? »

    Que dites-vous de ça?

    C’est vrai que dans la vie pratique, tout le monde essaiera de raisonner le monsieur qui débloque. Le truc c’est que une fois que ça va commencer à dégénérer et que le danger de mort sera palpable, les gens ne feront que réagir pour se conserver et survivre.

    #7479

    Je ne pense pas trop :aie:, dans la pratique on n’a pas de le temps ou on ne prend pas le temps de demander les raisons, on agit tout de suite :aie:
    Par exemple, dans la rue, tu vois quelqu’un courir vers toi avec un couteau, tu attends pour lui demander pourquoi il court vers toi avec un couteau ou bien tu cours toi aussi?(ou tu te prépares à son supposé attaque?) :aie:

    #7482
    Prince
    Participant

    @krach-kun 6764 wrote:

    Je ne pense pas trop :aie:, dans la pratique on n’a pas de le temps ou on ne prend pas le temps de demander les raisons, on agit tout de suite :aie:
    Par exemple, dans la rue, tu vois quelqu’un courir vers toi avec un couteau, tu attends pour lui demander pourquoi il court vers toi avec un couteau ou bien tu cours toi aussi?(ou tu te prépares à son supposé attaque?) :aie:

    Je suis tjrs dans le cas de celui qui fait mine d’ouvrir la porte de l’avion. Quand le danger est imminent, la réaction est immédiate. Sinon, on a un moment où on tente de raisonner l’autre.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.