Accueil Forums Débats Religion Inégalités et incohérence des religions

  • Ce sujet est vide.
13 sujets de 16 à 28 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Messages
  • #2442

    @Smile 1117 wrote:

    pourquoi pas un entrainement pour ne pas arriver à un certain age “un bon homme qui dit j’ai pas le courage, la patience, la force …” pour jeûner :weird:[/quote]On ne parle pas que d’homme, mais aussi de femme … (et moi j’ai jamais voulu être un homme :p (d’abord)).

    @Smile 1117 wrote:

    Dans nos traditions on organise même des fêtes pour les enfants à leur premier jour de jeûne pour les encourager :ange: [/quote] …

    @Smile 1117 wrote:

    alors laissons ça à demain inchAllah :aie: douce nuit :pastaper:

    faut croire que j’ai passé 2 jours très fatigants, entre le boulot, les études et le forum

    Bonne nuit ; Dormez bien ; faites de beaux rêves (et encore désolé de vous épuisez par le forum)

    #2435

    Salut

    L’homme et la femme sont égaux, et l’islam ne contredit pas cette réalité, on a les mêmes jugements, les mêmes punitions en cas de péchés…etc

    Mais ça devient différent quant ils construisent une famille, c’est là où on remarque la différence, le rôle de l’homme est clairement différent de la femme, quand Smile dit que la femme doit obéir à son mari (cad son maitre)

    en fait Littlewhite a raison de gueuler la dessus, je ne suis pas tout à fait d’accord sur la définition donnée à ce sujet.

    Smile, as tu un texte sur le coran là où on parle de l’obéissance de la femme à son mari ? ou un autre qui dit que la l’homme est maitre de sa femme ?

    Peut être dans des hadit du prophet (sws), ceci est un autre débat entre moi et des collègues de la même religion que moi aufait … vraiment faut pas toujours prendre les choses telles qu’elles sont, faut chercher la source et vérifier si celle ci est sûre, et savoir interpréter correctement.

    Mais si jamais on a réellement mit des règles aussi strictes que ça, pour que la femme obéit à son mari, ça doit être pour des bonnes raisons, par exemple pour que le couple ne soit pas en conflit à causes des raisons débiles, dans un hadit j’ai lu que la femme ne doit jamais partir de chez elle sans prévenir son mari, et en effet c’est raisonnable, si un des deux part en voyage par exemple, il doit prévenir l’autre au moins, et puis ils doivent en discuter et se mettre d’accord aussi …
    en plus on ne peut pas nier que certaines couples se séparent à cause des histoires comme ça, une femme qui quitte le foyer sans prévenir, qui prennent des décisions toute seule sans prévenir, ou l’autre aussi…

    Mais en fin il y a toujours une différence, et c’est cette différence qui fait l’équilibre dans notre vie…

    L’homme joue le rôle du roi de son ptit foyer, c’est lui qui dirigent et execute les décisions les plus importantes, et la femme c’est la reine de son foyer c’est la douce et l’obéissante au roi, celui ci qui connait bien la valeur de sa reine, il sait qu’elle est reine de son royaume avant qu’elle soit sa femme, et qu’il doit la respecter et l’aimer puisqu’elle ne s’oppose pas trop à ses ordres pour au final veiller à la continuation de la bonne gestion de leurs ptit royaume

    Partant du principe que pour que les choses marchent bien entre un couple, il faut toujours que un des deux réalisent quelques sacrifices, un exemple simple : une femme qui attendait son émission préférée, son mari change de station et c’est quoi ? => un match de foot (elle déteste ça) mais elle va pas l’empêcher, lui il tient tellement à ce match, bon sacrifice cette fois, pas grave pour l’émission ^^, un autre jour ça sera de la part du mari de faire le sacrifice … puis l’essentiel c’est qu’ils s’entendent tous les deux

    ++

    #2443

    @witch 1121 wrote:

    SalutMais ça devient différent quant ils construisent une famille, c’est là où on remarque la différence, le rôle de l’homme est clairement différent de la femme, quand Smile dit que la femme doit obéir à son mari (cad son maitre)[/quote]
    Ils ont un role complémentaire, certes. Mais l’obéissance dans les termes de maitre / femme est vraiment exagéré. Pour les roles complémentaires, en plus la sélection ce fait au cas par cas … dans le sens, selon le mode de vie de cette famille. Mais dans tout les cas, l’entente aurait pu inverser les roles. Donc pour moi, même dans ces roles là, ils sont égaux, après ce n’est juste qu’une histoire de bonne entente.

    @witch 1121 wrote:

    Mais si jamais on a réellement mit des règles aussi strictes que ça, pour que la femme obéit à son mari, ça doit être pour des bonnes raisons, par exemple pour que le couple ne soit pas en conflit à causes des raisons débiles, dans un hadit j’ai lu que la femme ne doit jamais partir de chez elle sans prévenir son mari, et en effet c’est raisonnable, si un des deux part en voyage par exemple, il doit prévenir l’autre au moins, et puis ils doivent en discuter et se mettre d’accord aussi … [/quote] Prévenir oui , mais il ne faut pas que cela tourne à de l’obsession, et que cela soit réciproque. Si le mari veut savoir que ça femme est parti 15 minutes pour acheter des tomates … et qu’il en fait tout une histoire, je trouve que c’est trop. Et si la femme ne peut pas savoir où va le mari, c’est une inégalité … (genre il répond: tu n’as pas à me demander :roll:)
    Un voyage aura bien sur des préventions, car c’est une absence longue (une nuit d’absence minimum au foyer, ce qui veut dire (sous entendu) que celui qui reste devra prendre plus ou moins les réponsabilité de l’autre pour que le foyer fonctionne encore (heureusement, ce n’est pas si immense que cela le fait penser)

    @witch 1121 wrote:

    L’homme joue le rôle du roi de son ptit foyer, c’est lui qui dirigent et execute les décisions les plus importantes, et la femme c’est la reine de son foyer c’est la douce et l’obéissante au roi, celui ci qui connait bien la valeur de sa reine, il sait qu’elle est reine de son royaume avant qu’elle soit sa femme, et qu’il doit la respecter et l’aimer puisqu’elle ne s’oppose pas trop à ses ordres pour au final veiller à la continuation de la bonne gestion de leurs ptit royaume[/quote]
    Je connais une famille, certes française … mais bon … où c’est la femme qui va au travail, et l’homme qui reste s’occuper de la maison / des enfants. Cela peut choquer quelques préceptes mais bon, cela a très bien marcher (et cela marche encore).
    Comme quoi, l’homme ou la femme, ils sont égaux (et pour tout)

    @witch 1121 wrote:

    Partant du principe que pour que les choses marchent bien entre un couple, il faut toujours que un des deux réalisent quelques sacrifices, un exemple simple : une femme qui attendait son émission préférée, son mari change de station et c’est quoi ? => un match de foot (elle déteste ça) mais elle va pas l’empêcher, lui il tient tellement à ce match, bon sacrifice cette fois, pas grave pour l’émission ^^, un autre jour ça sera de la part du mari de faire le sacrifice … puis l’essentiel c’est qu’ils s’entendent tous les deux

    Ah la télé … une invention catastrophique 😀

    #2430
    Smile
    Participant

    @ witch : tu peux t’inspirer des paroles qui viennent en suite, sinon y on a d’autres.

    Parmi les droits que le mari possède sur sa femme est qu’elle accomplisse le devoir de s’occuper de son foyer et de n’en sortir ou voyager qu’avec sa permission, le concept porte sur le respect et ce doit être réciproque pour garder un bon équilibre.

    La femme musulmane obéi son mari dans le bien:

    Allah a dit :
    Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens… Coran [04,34]
    Cheikh al `Otheïmine -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
    « Ce verset montre que l’homme a une autorité sur la femme. Et Allah donne deux raisons à cela :
    1-En raison des faveurs qu’Allah accorde aux hommes par rapport aux femmes ; dans l’esprit, dans l’intelligence, dans le rapportement des informations, dans le respect des sanctions, dans la science, dans la compréhension.
    2-A cause des dépenses qu’ils font de leurs biens en faveur des femmes.
    L’imam at-Tabari a dit en ce qui concerne ce verset : Les hommes ont autorité sur leurs femmes dans le fait qu’ils les éduquent et dans le fait qu’ils s’en occupent.

    Allah a dit aussi dans la suite du même verset
    Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection de Dieu. Coran [04,34]
    L’imam at-Tabari a dit que ce sont les femmes qui préservent en l’absence de leurs maris aussi bien leurs parties intimes que les biens de leurs maris. Et ce sont aussi les femmes qui préservent les obligations qui les concernent vis à vis d’Allah. »

    Quant aux droits de la femme :
    Allah dit:
    Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Coran [0 2, 228]
    Et comportez-vous convenablement envers elles. Coran [04,19]
    A travers ces versets, on voit que les droits de la femme sont équivalents à ses devoirs : autant le mari doit subvenir aux besoins de sa femme. Il doit se comporter convenablement envers elle c’est à dire lui dire de bonnes paroles, la traiter conformément au bon usage, prendre soin de soi pour lui plaire, comme il veut qu’elle le fasse pour lui.

    Ainsi le mari doit bien traiter sa femme même au cas où il a de l’aversion envers elle.
    Allah dit dans ce propos :
    Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien Coran [04, 19]
    Cela signifie que si vous les retenez avec patience malgré l’aversion qu’elles vous inspirent, ceci vous apporterait beaucoup de bien dans ce monde et dans l’au delà.
    Ibn Abbas -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : “Il s’agit là de l’homme qui traite bien sa femme (malgré l’aversion) et qu’ensuite elle donne naissance à un enfant où Allah loge beaucoup de biens.”

    Le messager d’Allah (Salla Allah allaih wa salam) a dit: “Recommandez-vous de faire du bien aux femmes, Allah vous les a confiées en dépôts et vous a permis de les approcher” [ Rapporté par Moslim ]

    Et voilà la récompense de la femme dans l’islam :
    Abû Huraira rapporte que le messager d’Allah (Salla Allah allaih wa salam) a dit : ” Si une femme prie ses cinq prières (quotidiennes) et préserve ses parties intimes chastes et obéit à son mari, elle entrera au paradis, par la porte qu’elle souhaite.”

    Ce statut ne considère en aucun cas la femme comme un être inférieur, mais il tient compte de sa prime nature. Son émotion et sa tendresse, sa faiblesse physique, son passage par des périodes de grossesse, de menstrues et autres cycles naturels, que l’homme ne subit pas, peuvent lui empêcher par fois de prendre les bonnes décisions contrairement à L’homme qui est toujours prêt à la chasse, sur ses gardes, concentré sur sa survie physique, en silence, se coupant de ses sensations pour résister au froid, à la chaleur et à l’inconfort, partageant avec les autres hommes son esprit de combativité, développant ainsi sa force physique et ses réflexes… Tout ça, ça conditionne un homme et ça s’inscrit dans sa nature.

    Passons à la pratique :

    Perso je vois la vie conjugale comme un avion dans l’air où le pilote est l’homme et la femme est son assistante, imaginez que les deux conduisent cette avion en même temps, l’avion va surement chuter, donc la sagesse implique qu’il faut un pour la conduite et un autre pour l’assistance.

    #2444
    Quote:
    Parmi les droits que le mari possède sur sa femme est qu’elle accomplisse le devoir de s’occuper de son foyer et de n’en sortir ou voyager qu’avec sa permission, le concept porte sur le respect et ce doit être réciproque pour garder un bon équilibre.

    Déjà … je trouve cela assez stricte. C’est la femme == maison (comme je l’ai dis, je connais une famille qui ne marche pas sur ce principe là ; et qui a très bien réussi je pense).
    Et puis la femme doit en sortir qu’avec la permission … c’est une inégalité, et une rupture de liberté … :s
    Et puis … garder équilibre == la femme doit ne rien dire et que obéir ? non ?

    Quote:
    Cheikh al `Otheïmine -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit :
    « Ce verset montre que l’homme a une autorité sur la femme. Et Allah donne deux raisons à cela :
    1-En raison des faveurs qu’Allah accorde aux hommes par rapport aux femmes ; dans l’esprit, dans l’intelligence, dans le rapportement des informations, dans le respect des sanctions, dans la science, dans la compréhension.

    Donc ok … vous avez une religion sexiste ! La femme est inférieur à l’homme, et tout le monde est content … 🙁

    Quote:
    Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Coran [0 2, 228]
    Et comportez-vous convenablement envers elles. Coran [04,19]

    On ne pouvait pas faire plus vague 🙁 Comme quoi, cela en reste donc à la décision du mari … donc il fait un peu ce qu’il veut …

    Quote:
    Et voilà la récompense de la femme dans l’islam

    La femme est une récompense. Chez moi … une récompense, c’est une chose (souvent un objet) que l’on offre comme cadeau face à une bonne action. Donc, ici, je retrouve que l’on prend la femme plus comme un objet que comme une personne égale d’un homme (on offre pas les hommes en récompenses)

    Quote:
    Perso je vois la vie conjugale comme un avion dans l’air où le pilote est l’homme et la femme est son assistante, imaginez que les deux conduisent cette avion en même temps, l’avion va surement chuter, donc la sagesse implique qu’il faut un pour la conduite et un autre pour l’assistance.

    D’une part, je ne vois pas la femme qui dans une “vie conjugale” mais aussi pour tout le reste de sa vie => Femmes dans la société / éducation … et tout le reste.

    De plus, on peut conduire un avion à deux si on se concerte. Je suis pour le dialogue est avec une égalité dans le poids des paroles.

    #2431
    Smile
    Participant

    @LittleWhite 1127 wrote:

    Déjà … je trouve cela assez stricte. C’est la femme == maison …

    la femme n’égale pas forcement la maison, elle peut travailler ou participer à n’importe quel projet, donc elle a largement la liberté de faire ce qu’elle veut tant que cela n’affecte pas son foyer “j’entends par le foyer l’occupation de son mari, l’éducation des enfants, la tendresse, l’amour qu’elle leurs doit, ” en gros, il n y a que la femme qui pourra créer cet espace chaleureux

    Et puis la femme doit en sortir qu’avec la permission … c’est une inégalité, et une rupture de liberté … :s
    Et puis … garder équilibre == la femme doit ne rien dire et que obéir ? non ?

    comme j’avais dis la femme peut travailler, donc c’est normal qu’elle ne va pas demander à son mari quotidiennement la permission d’aller au boulot …; imaginons un autre cas d’une femme du foyer et que le bâtiment où elle habite s’est brûler, elle ne va pas quand même rester dessus “se laisser brûler” de peur de sortir de son foyer sans permission. le concept est basé sur le respect qui est bien réciproque pas forcement dans le même moule .

    On ne pouvait pas faire plus vague 🙁 Comme quoi, cela en reste donc à la décision du mari … donc il fait un peu ce qu’il veut .

    mais non, c’est Allah qui a protégé la femme et lui a offert des droits, il n’a pas laissé cette décision à l’homme. ce n’est pas cité parce que ce n’était pas notre sujet sinon je t’invite à jeter un coup d’œil sur la valeur de la femme dans l’islam

    1 – L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya. Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.

    2 – Tout comme l’homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d’acheter, d’être propriétaire, etc….

    3 – Le Très Haut (Exalté) a dit dans le Coran qu’il nous a créé d’un mâle et d’une femelle, et les seuls critères qui font prévaloir une personne sur une autre sont l’œuvre salutaire et la piété.

    Le Très Haut (Exalté) a dit :

    { O hommes ! Nous vous avons crées d’un male et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur. } [Sourate 49 – Verset 13]

    4 – L’Islam incite les femmes à s’instruire :

    Selon Abou Sa’id Al Khoudri : une femme vint dire au Prophète : « O Messager d’Allah ! les hommes se sont réservés à eux seuls tes hadiths. Laisse donc pour nous l’une de tes journées pour nous enseigner ce qu’Allah t’a appris. Il lui dit : « Réunissez-vous tel jour ». Elles se réunirent donc et le Prophète vint à elles et leur enseigna ce qu’Allah lui avait appris. Puis il leur dit : « Chacune d’entre vous qui sera précédée dans l’autre monde par trois de ses enfants trouvera en eux un écran contre le Feu ». L’une d’elles lui demanda : « Et s’ils ne sont que deux ? » Il dit : « Même s’ils ne sont que deux. » [Rapporté par Al Boukhari et Moslim]

    5 – La parité homme-femme dans le Coran est un aspect de la valorisation de la femme.

    Le Très Haut (Exalté) a dit : { Les musulmans et musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense.} [Sourate 33 – Verset 35]

    La sourate « les Femmes » : preuve de la valorisation de la femme

    Dans le Coran, le Très Haut (Exalté) n’a pas mis de sourate qui porte comme titre « Les Hommes » mais Il a mis (Exalté) la Sourate « les Femmes ». Cela prouve que la femme jouit d’une attention particulière. Cette sourate offre un discours polythématique : celui de la femme, de la famille, de l’état et de la société . Mais tous ces thèmes s’expriment sous le signe prédominant de la femme et de ses droits d’où le titre de la Sourate.

    1 – Allah (Exalté) a crée la femme d’une côte de l’homme, et des deux, Il (Exalté) a fait répandre les hommes et les femmes.

    Le Très Haut (Exalté) a dit :

    { Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement.} [Sourate 4 – Verset 1]

    Ce verset fait partie de la profession de foi que le Prophète disait avant d’entamer un discours .Voila pourquoi les prédicateurs et les imams doivent faire de même.

    2 – Le devoir de sauvegarder les droits des femmes orphelines. Le Très Haut (Exalté) a dit :

    { Si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins… Il est permis d’épouser deux, trois, ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela, afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille } [Sourate 4 – Verset 3]

    ‘Orwa Ibn Az-Zoubeir questionna ‘Aicha [ Qu’Allah soit satisfait d’elle ] à propos des paroles divines suivantes :

    { Si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins. }

    Elle répondit : “O fils de ma sœur, il s’agit de la femme orpheline qui vit sous le toit de son tuteur et devient son associé dans ses biens, et qu’ensuite il est séduit par son argent et sa beauté et désire l’épouser sans lui donner la dot qu’elle mérite, c’est à dire moins que ce que quelqu’un d’autre peut lui donner. Il leur a donc été interdit de les épouser sauf s’ils sont équitables envers elles et appliquent la vraie Sunna dans le don de la dot. Mais s’ils craignent de n’être pas équitables, alors qu’ils épousent ce qui leur plaira d’entre les femmes en dehors d’elles.”

    De même, ‘Orwa rapporte que ‘Aicha [ Qu’Allah soit satisfait d’elle ] a dit : “…puis les gens ont consulté le Messager d’Allah au sujet des femmes orphelines après la descente de ce verset (le verset ci-dessus) et Allah révéla :

    { Et ils te consultent à propos de ce qui a été décrété au sujet des femmes }
    [Sourate 4 – Verset 127]

    Aicha [ Qu’Allah soit satisfait d’elle ] ajouta la suite de ce verset : “Quand vous avez, plus ou moins envie de les épouser” signifie que si on n’a pas envie d’épouser l’orpheline parce qu’ elle est pauvre et moins belle, il nous est donc réprouvé d’épouser celle qui nous a séduit par son argent et sa beauté sauf si nous sommes équitables… “

    3 – Se contenter d’une seule femme si l’on craint de ne pas être équitable, le Très Haut (Exalté) a dit :

    { mais si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule,
    ou des esclaves que vous possédez } [Sourate 4 – Verset 3]

    4 – La femme a droit à l’héritage :

    Le Très Haut (Exalté) a dit :

    { Aux hommes revient une part de ce qu’ont laissé les père et mère ainsi que les proches; et aux femmes une part de ce qu’ont laissé les père et mère ainsi que les proches , que ce soit peu ou beaucoup : une part fixée } [Sourate 4 – Verset 7]

    Pendant la jahiliyya, par contre, seuls les hommes avaient droit à l’héritage.

    5 – La part de l’héritage de l’homme est supérieure à celle de la femme :

    Allah (Exalté) a dit :

    { Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles } [Sourate 4 – Verset 11]

    Car c’est à l’homme de dépenser pour sa famille, et c’est lui qui donne la dot à la femme.

    Ibn Abbas a dit : “Auparavant les biens du défunt passaient à ses garçons. Aux parents (du défunt) revenait ce qu’il y avait dans le testament fait en leurs faveur, puis Allah a abrogé ce qu’il a voulu abroger de tout cela, il a donné à l’homme l’équivalent de la part de deux femmes, les père et mère du défunt ont droit, chacun d’eux, au sixième ou au tiers de la succession, l’épouse a droit au quart ou au huitième, le mari a droit à la moitié ou au quart.” [ Rapporté par Al Boukhari ]

    6 – L’homme donne la dot à la femme comme convenue entre les deux parties.

    Le Très Haut (Exalté) a dit :

    { Et donnez aux épouses leur mahr de bonne grâce. Si de bon gré elles vous en abandonnent quelque chose, disposez-en alors à votre aise et de bon cœur.} [Sourate 4 – Verset 4]

    Ibn Abbas a dit : “Il est réprouvé de fixer une dot sans la donner. Le mari doit donner la dot de bonne grâce .Si de bon gré elle en abandonne quelque chose au mari après la fixation, alors il peut en disposer à son aise.”

    7 – Le devoir du mari de bien se conduire à l’égard de son épouse.

    Le Très Haut (Exalté) a dit : { Et comportez-vous convenablement envers elles } [Sourate 4 – Verset 19] c’est à dire leur dire de bonnes paroles, les traiter conformément au bon usage, prendre soin de soi pour leur plaire, comme on veut qu’elles le fassent pour nous car Allah (Exalté) a dit :

    { Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance} [Sourate 2 – Verset 228]

    Le Messager d’Allah a dit : ” Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes, et je suis d’entre vous le meilleur avec les miennes” [Rapporté par At-Tirmidhi qualifié d’authentique par Al Albani].

    8 – Au mari de bien traiter sa femme même au cas où il a de l’aversion envers elle. Le Très Haut (Exalté) a dit

    { Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien } [Sourate 4 – Verset 19]

    Cela signifie que si vous les retenez avec patience malgré l’aversion qu’elles vous inspirent, ceci vous apporterait beaucoup de bien dans ce monde et dans l’au delà.

    Ibn Abbas a dit : “Il s’agit là de l’homme qui traite bien sa femme (malgré l’aversion) et qu’ensuite elle donne naissance à un enfant où Allah loge beaucoup de biens.”

    Le Messager d’Allah a dit : ” Qu’un croyant ne déteste pas une croyante. Si l’un de ses côtés lui déplait ; elle lui plaira par un autre.” [Rapporté par Moslim]

    9 – Il est interdit de reprendre la dot après la séparation des deux conjoints. Allah (Exalté) a dit :

    { Si vous voulez substituer une épouse à une autre, et que vous ayez donné à l’une d’elle un qintar, n’en reprenez rien. Quoi ! Le reprendriez-vous par injustice et péché manifeste ? } [Sourate 4 – Verset 20]

    Donc si quelqu’un veut se séparer de sa femme et se marier avec une autre, il ne lui appartient pas de reprendre sa dot même si elle vaut mille pièces d’or.

    Et Allah (Exalté) a ajouté : { Comment oseriez-vous le reprendre, après que l’union la plus intime vous ait associés l’un à l’autre et qu’elles aient obtenu de vous un engagement solennel ? } [Sourate 4 – Verset 21]

    On rapporte qu’Ibn Abbas a dit : “L’engagement signifie le contrat de mariage.” Il a expliqué les versets par ces propos : “Soit la retenir selon les convenances soit la libérer généreusement.”

    Dans le prêche du pèlerinage d’adieu, le Prophète a dit : “Recommandez-vous de faire du bien aux femmes, Allah vous les a confiées en dépôts et vous a permis de les approcher” [ Rapporté par Moslim ]

    10 – L’interdiction d’épouser certaines femmes avec qui on a un lien de parenté par le sang (al maharim : la parenté de lait – rada’ – entraîne les mêmes interdictions que la parenté par le sang .), est un aspect de la valorisation de la femme.

    Le Très-Haut (Exalté) a dit :

    { Vous sont interdites vos mères, filles, sœurs, tantes paternelles et tantes maternelles, filles d’un frère et filles d’une sœur, mères qui vous ont allaités, soeurs de lait, mères de vos femmes, belles-filles sous votre tutelle et issues des femmes avec qui vous avez consommé le mariage; si le mariage n’a pas été consommé, ceci n’est pas un péché de votre part; les femmes de vos fils né de vos reins; de même que deux sœurs réunies, exception faite pour la passé. Car vraiment Allah est Pardonneur et Miséricordieux. } [Sourate 4 – Verset 23]

    La femme est une récompense. Chez moi …

    Le prophète (sws) a dit : le monde entier est une provision et la meilleure chose au monde est une femme pieuse.” Hadith Sahih Muslim

    Je suis pour le dialogue est avec une égalité dans le poids des paroles.

    l’islam est basé sur le concept de Choura(consultation) , l’attribution des rôles dans la famille forme une hiérarchie et non pas une supériorité de l’homme par rapport à la femme, l’homme est le chef de famille, la femme est la gérante de la famille et les décisions familiales sont prises, après consultation et délibération, sur une base d’égalité selon le principe de la “shura “
    leurs affaires (les croyants musulmans) sont gérées selon le principe de la consultation (shura). Coran[ 42,38]
    La complémentarité de l’homme et de la femme est confirmée par ce verset stipulant que l’homme et la femme forment une véritable symbiose:
    En vérité, Je ne laisse perdre l’oeuvre d’aucun parmi vous, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres.Coran[03, 195].

    #2445
    Quote:
    il n y a que la femme qui pourra créer cet espace chaleureux

    … Donc là, vous discriminez l’homme :aie:

    Quote:
    comme j’avais dis la femme peut travailler, donc c’est normal qu’elle ne va pas demander à son mari quotidiennement la permission d’aller au boulot …; imaginons un autre cas d’une femme du foyer et que le bâtiment où elle habite s’est brûler, elle ne va pas quand même rester dessus “se laisser brûler” de peur de sortir de son foyer sans permission. le concept est basé sur le respect qui est bien réciproque pas forcement dans le même moule .

    Je ne parlais pas non plus de ces cas de bons sens … mais bien des cas de la vie courante:
    Faire les courses
    Voir les amis … ou je ne sais quoi d’autres…

    Quote:
    l’islam est basé sur le concept de Choura(consultation) , l’attribution des rôles dans la famille forme une hiérarchie et non pas une supériorité de l’homme par rapport à la femme, l’homme est le chef de famille, la femme est la gérante de la famille et les décisions familiales sont prises, après consultation et délibération, sur une base d’égalité selon le principe de la “shura “
    leurs affaires (les croyants musulmans) sont gérées selon le principe de la consultation (shura). Coran[ 42,38]
    La complémentarité de l’homme et de la femme est confirmée par ce verset stipulant que l’homme et la femme forment une véritable symbiose:
    En vérité, Je ne laisse perdre l’oeuvre d’aucun parmi vous, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres.Coran[03, 195].

    Consultation, certes, mais toujours est il que le texte le plus sain place une idée … qui se pourrait être mauvais de ne pas suivre.

    De plus, vous avez fait tout un tas de nouvelles citations, qui je ne suis pas complètement sur de comprendre leurs impacts dans le sujet, mais en plus cela fait en sorte d’éclipser les citations précédentes.

    Enfin, merci pour vos réponses, je pense enfin être content de celles-ci

    #2432
    Smile
    Participant

    @LittleWhite 1131 wrote:

    Je ne parlais pas non plus de ces cas de bons sens … mais bien des cas de la vie courante:
    Faire les courses
    Voir les amis … ou je ne sais quoi d’autres…

    Bon, demander l’avis (ou la permission) de son mari pour faire des courses ou voir les amis ne met pas la femme dans un statut inférieur…

    Consultation, certes, mais toujours est il que le texte le plus sain place une idée … qui se pourrait être mauvais de ne pas suivre.

    “Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir… ” Coran [33.36]

    De plus, vous avez fait tout un tas de nouvelles citations, qui je ne suis pas complètement sur de comprendre leurs impacts dans le sujet, mais en plus cela fait en sorte d’éclipser les citations précédentes.

    c’étaient surtout pour répondre à ta question:
    @LittleWhite wrote:

    On ne pouvait pas faire plus vague 🙁 Comme quoi, cela en reste donc à la décision du mari … donc il fait un peu ce qu’il veut .

    pour dire que c’est Allah qui décide pas l’homme, en tous cas tout verse dans le même récipient, c’était un plus pour voir la valeur d’une femme dans l’islam, ils ont un impact sur le sujet, si je ne me trompe pas on traite la non-égalité de la religion [ce que tu entends par l’inégalité entre l’homme et la femme dans l’islam].

    pour faire clos je t’invite à voir cette vidéo:

    http://www.youtube.com/watch?v=UjS5i-cwQ0Y

    Enfin, merci pour vos réponses, je pense enfin être content de celles-ci

    Merci à toi 🙂

    #2446
    Quote:
    Bon, demander l’avis (ou la permission) de son mari pour faire des courses ou voir les amis ne met pas la femme dans un statut inférieur…

    Ah ?
    Mais cela lui donne une inegalite. L’homme peut sortir faire les courses lorsqu’il le veut … mais la femme doit demander l’avis. Enfin c’est comme cela que je vois la chose … ou alors comme cela est souvent le cas. J’espere me tromper …

    Dans la video, une femme dit, “Il y a deja plus de 1400 ans, le droit de voter (que l’islam donne a la femme)”. Je ne comprends pas le pourquoi on prend 1400 ans … comme repere … du coup, cela me semble un peu bateau.
    Notamment que le Coran ne peut pas vraiment parler du droit de vote en temps que tel, vu que je ne crois pas qu’il existait a cette epoque. On peut juste extrapoler sur des droits egaux entre hommes femmes, donc par consequent du droit de vote.

    La partie sur la polygamie est extremement dangereuse. Surtout avec le point de vue apporter (8 millions de femmes de plus … donc rendez les toutes heureuses.). En fait, je ne suis pas vraiment sur que l’on peut faire une egalite dans notre attitude envers deux femmes. De plus, elles peuvent etre jalouses ? Donc, elles ne pourront pas supporter que je sois polygame ? (Peut etre que je dois lancer un nouveau sujet la dessus)

    Je doute sur la partie des proportions d’arabes musulmans. Mais la n’est pas vraiment l’idee du message (on essaie juste de dire que l’Islam est pout tout le monde).

    La partie sur le terrorisme est … juste pour contrer une polemique …

    #2433
    Smile
    Participant

    @LittleWhite 1136 wrote:

    Ah ?
    Mais cela lui donne une inegalite. L’homme peut sortir faire les courses lorsqu’il le veut … mais la femme doit demander l’avis. Enfin c’est comme cela que je vois la chose … ou alors comme cela est souvent le cas. J’espere me tromper …

    cher LittleWite, si tu remarques bien je t’ai donné un tas d’informations, un tas de droits pour la femme, un tas de verset et citations … => j’ai fais un effort et toi, tu ne zoomes qu’une toute petite question “pourquoi la femme doit-elle prendre la permission auprès de son mari pour faire des courses? ce n’est pas injuste ça? :aie:

    Dans la video, une femme dit, “Il y a deja plus de 1400 ans, le droit de voter (que l’islam donne a la femme)”. Je ne comprends pas le pourquoi on prend 1400 ans … comme repere … du coup, cela me semble un peu bateau.
    Notamment que le Coran ne peut pas vraiment parler du droit de vote en temps que tel, vu que je ne crois pas qu’il existait a cette epoque. On peut juste extrapoler sur des droits egaux entre hommes femmes, donc par consequent du droit de vote..

    non, tu te trompes, les gens à cet époque manipulaient le vote et le repère 1400 pour dire l’année de l’hégire qui correspond à l’an 622 🙂 “2011 correspond à 1432 hijri ), le prophète mohamed (saws) avait 52 ans à cet époque donc le coran existait.

    #2447

    @Smile 1139 wrote:

    cher LittleWite, si tu remarques bien je t’ai donné un tas d’informations, un tas de droits pour la femme, un tas de verset et citations … => j’ai fais un effort et toi, tu ne zoomes qu’une toute petite question “pourquoi la femme doit-elle prendre la permission auprès de son mari pour faire des courses? ce n’est pas injuste ça? :aie: [/quote]
    Pardon pour cette injustice. Mais même si on suit le coran tout cela … il reste une petite part d’inégalité et de surveillance de la part du mari. Je le vois comme cela, c’est tout.
    Moi ma femme (si j’en avais une), elle est libre et peut sortir sans me le dire.

    @Smile 1139 wrote:

    non, tu te trompes, les gens à cet époque manipulaient le vote et le repère 1400 pour dire l’année de l’hégire qui correspond à l’an 622 🙂 “2011 correspond à 1432 hijri ), le prophète mohamed (saws) avait 52 ans à cet époque donc le coran existait.

    Merci pour la précision.

    #2434
    Smile
    Participant

    @LittleWhite 1140 wrote:

    Moi ma femme (si j’en avais une), elle est libre et peut sortir sans me le dire.

    l’islam n’interdit pas cela 😀

    #2448

    @Smile 1159 wrote:

    l’islam n’interdit pas cela 😀

    Quote:
    Abû Huraira rapporte que le messager d’Allah (Salla Allah allaih wa salam) a dit : ” Si une femme prie ses cinq prières (quotidiennes) et préserve ses parties intimes chastes et obéit à son mari, elle entrera au paradis, par la porte qu’elle souhaite.”

    Le mari oui. Donc il y a bien inegalite quelque part.

13 sujets de 16 à 28 (sur un total de 28)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.