Accueil Forums Débats Grands débats La religion entre l’héritage et la réflexion Rép :La religion entre l’héritage et la réflexion

#2988
Smile
Participant

@Guardian 3118 wrote:

S’il y a « quelque chose », ça doit amha dépasser notre entendement. D’où la nécessité d’inventer quelque chose.
Et je comprends bien que des écrits qui ont plus de 5.000 ans puissent paraître naïfs, fantaisistes et non crédibles actuellement et qu’ils aient été conçus pour les gens de l’époque. Ce qui me gène c’est le manque d’évolution du dogme.

les non-croyants de l’époque demandaient des miracles parce qu’il n y avait pas une évolution scientifique, les non-croyants de cette époque en se basant sur la science demandent l’évolution du dogme! le dogme et la législation sont déjà défini dans le livre (pas besoin d’être évolué, fini l’époque des prophètes…)

les scientifiques de cette époque ont parlé de ce qui réuni ou dissocie la science et la religion:

La Discorde
« Explique-t-on la religion mieux que comme une pollution de l’esprit ? », Richard Dawkins, biologiste.

On estime parfois que la science et la religion sont des ennemies implacables. Elles apparaissent à certains comme vouées tout entières à une lutte si acharnée qu’apparemment l’une ne pourra triompher qu’avec la mort de l’autre.


La Complémentarité

« La science sans la religion est boiteuse, la religion sans la science est aveugle. », Albert Einstein.

Certains scientifiques prétendent que le fonctionnement de l’univers s’explique entièrement par une analyse rationnelle, qui ne laisse aucune place à la sagesse divine. Cependant, de nombreux autres ne se satisfont pas de cette démarches. Ils pensent que la science recherche le comment de la vie et du cosmos, tandis que la religion s’intéresse principalement à leur pourquoi.

Paroles de savants
« L’univers a eu un commencement, mais les scientifiques ne peuvent pas expliquer pourquoi. Il doit y avoir une intelligence derrière la complexité de la vie ». Ken Tanaka, astrophysicien à l’U.S. Geological Survey.


La Réconciliation

Accepter les limites Laisser parler les faits :
Pour concilier la science et la religion, nous devons laisser parler les faits d’eux-mêmes. Dans bien des cas, la science nous fournit en fait de nombreuses informations supplémentaires sur le monde physique passé et présent.